01 58 05 11 26

Franck Benhamou, Chirurgien

Docteur en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique - Paris XVIème

Le botox avant 30 ans, pourquoi pas ?

Les médias en parlent

Reportage sur l’activité du Dr Franck Benhamou sur M6

M6 C'est ma vie Screenshot

Bibliographie

Pour de plus amples informations sur les prestations proposées par le Dr Franck Benhamou, nous vous conseillons la lecture de ses ouvrages vendus en librairie

Les prothèses mammaires en 100 questions La chirurgie esthétique est-elle la solution ? Livret d'information sur la chirurgie esthétique
botox a 30 ans

Le botox avant 30 ans, pourquoi pas ?

Pour beaucoup de jeunes femmes de moins de 30 ans, se faire injecter du Botox est envisageable, dans 10 ou 15 ans... Cette substance à l’effet figeant et lissant, est souvent stigmatisée et mis dans le même panier que les soins anti-âge ! Mais, est-il vraiment judicieux d’attendre ses 40 ans, pour commencer à se préoccuper de ses rides..? Ou ne vaudrait-il pas mieux de prévenir, que de guérir ?

On n’attend pas de tomber malade pour se vacciner. Alors, pourquoi pas « se vacciner » contre les effets de l’âge ?

D’autant plus qu’il n’y a pas d’âge seuil. Tout comme la cellulite ou les cheveux blancs, les visages peuvent commencer à se marquer à 21 ans comme à 31 ans ou à 41 ans. Il n’y a pas de règle fixe, hormis qu’à partir d’un certain âge, la production du collagène diminue petit à petit.
L’exposition au soleil, le stress, le manque d’hydratation, l’hygiène, ne pas se démaquiller, tous les soirs, faire l’impasse sur l’étape crème hydratante.. autant de facteurs qui contribuent à marquer la peau et les zones fragiles du visage tel que le contour des yeux et la commissure des lèvres. Ces facteurs contribuent à l’apparition des premières rides.


botox à 30 ans

Mais, bien avant l’apparition des rides, on voit déjà apparaître des petites ridules et surtout, les fameuses rides d’expression que nous vaut l’expression de nos émotions. En effet, les gens qui rient, qui froncent souvent les sourcils, ont tendance à voir apparaître et marquer la ride du lion et les pattes d’oie.

Avoir recours aux injections de Botox, avant 30 ans, permet de prévenir les rides profondes et contrôler l’évolution des ridules et rides présentes pour qu’elles ne se marquent pas davantage.

C’est un bon investissement pour préserver le plus longtemps possible son capital jeunesse. Son coût est rentabilisé par les séances en moins que l’on n’aurait pas à faire plus tard.
À 30 ans, on a besoin de moins d’injections par séance et de moins de rappels qu’à 40 ou 50 ans. Et quand on commence les injections tôt, le visage se marque moins et plus tard, on a besoin de moins de séances qu’une personne qui commence les injections de botox, tard. Il est à noter qu’un tiers des actes d’injections de Botox sont faits sur des patientes de moins de 30 ans et cette tendance est à la hausse.

On passe bien des heures chez le coiffeur, alors pourquoi pas une séance d’injection de Botox qui ne prendra que 10 à 15 minutes..? Ce n’est ni long ni contraignant. L’intervention n’est même pas détectable, car à moins de 30 ans les rides sont généralement peu visibles et personne ne remarquera la différence, si ce n’est peut être que l’on a l’air plus détendu..!

Laisser un commentaire

Une erreur est apparu lors de l'envoie de votre commentaire
Erreur de validation. Veuillez vérifiez les champs obligatoire, le format de votre email et le recaptcha.
Le commentaire a été correctement envoyé ! Il est actuellement en cours de modération.

Uner erreur est apparu lors du chargement des commentaires

{{nbComments}} commentaires sur “Le botox avant 30 ans, pourquoi pas ?”

Chargement des commentaires en cours...