01 58 05 11 26

Franck Benhamou, Chirurgien

Docteur en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique - Paris XVIème

Les risques liés à l’augmentation mammaire

Les risques liés à l’augmentation mammaire

Bien qu’une augmentation mammaire soit considérée comme une intervention simple et qu’elle soit rapide (elle dure environ 1h), comme lors de tout geste chirurgical un certain nombre de risques sont à prendre en compte. Ceux-ci vous seront bien évidemment expliqués lors de vos rendez-vous pré-opératoires.

Comment minimiser les risques ?

Dès la première étape, vous pouvez minimiser les risques en choisissant un chirurgien plasticien certifié, inscrit à l’ordre des médecins et qui possède les connaissances et l’expérience nécessaires pour gérer toute complication avec le plus haut niveau de soins.
Le choix de la clinique est également important : il faut qu’elle soit agrée et possède les accréditations requises.
Vous pourrez minimiser les risques également en suivant bien toutes les instructions que le chirurgien vous donnera en amont de l'opération (ne pas fumer, ne pas prendre d’aspirine par exemple), et en post-opératoire (prendre soin des cicatrices, ne pas faire de sport ou porter de charges lourdes pendant quelques semaines, masser le sein, bien porter le soutien forge de contention et contenseur si besoin, ect.).

Il est important que vous donniez un historique médical complet au chirurgien lors de votre consultation initiale.
En cas de doutes toujours contacter le chirurgien ou son assistante, par téléphone ou par mail, et envoyer une photo si vous voulez être rassurée.

Les risques d’ordre médical liés à une augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est une opération très sûre et les complications sont rares.
Voici les complications les plus fréquentes :
– Infection
– Perte de sensation notamment au niveau du mamelon
– Mauvaise cicatrisation ou hypertrophie des cicatrices
– Hématomes qui peuvent nécessiter une évacuation au bloc opératoire
– Malposition de l’implant
– Contraction des tissus cicatriciels autour de l’implant, c’est ce que l’on appelle une coque
– Résultat asymétrique
– Rupture ou fuite de l’implant
– Ondulations ou effet « vague ».

Les risques de rupture de l’implant mammaire

La rupture de l’implant peut se produire avec des implants en silicone ou en solution saline. Le taux de rupture est très faible et n’est pas dangereux pour la santé.
Lors de l’utilisation d’implants remplis de sérum physiologique il est facile de détecter la rupture car le sein est comme dégonflé. Le sérum physiologique est complètement absorbé par l’organisme et éliminé naturellement.
De nos jours les implants utilisés sont principalement ceux en gel de silicone cohésif, de sorte qu’il ne se répande pas dans le sein en cas de rupture.
Si vous soupçonnez une rupture, appelez le chirurgien qui vous prescrira alors une échographie ou une IRM si besoin.

Y a t-il des risques de cancer du sein à cause d’une augmentation mammaire

Selon plusieurs rapports publiés, les chercheurs n’ont trouvé aucun lien entre les implants mammaires et le risque de cancer du sein.
En cas de cancer chez les femmes porteuses d’implants mammaires, il ne sera pas plus difficile à traiter ni à détecter que chez des femmes sans prothèses mammaires.
Des mammographies de contrôle sont à faire régulièrement.

 

À lire également : Lymphome anaplasique à grandes cellules et implants mammaires

Laisser un commentaire

Une erreur est apparu lors de l'envoie de votre commentaire
Erreur de validation. Veuillez vérifiez les champs obligatoire, le format de votre email et le recaptcha.
Le commentaire a été correctement envoyé ! Il est actuellement en cours de modération.

Uner erreur est apparu lors du chargement des commentaires

{{nbComments}} commentaires sur “Les risques liés à l’augmentation mammaire”

Chargement des commentaires en cours...