01 58 05 11 26

Franck Benhamou, Chirurgien

Docteur en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique - Paris XVIème

Les prothèses mammaires

Bien choisir ses prothèses mammaires

L’augmentation par prothèses mammaires fait partie des interventions chirurgicales les plus demandées dans le cabinet de Franck BENHAMOU, chirurgien esthétique à Paris.

Cette technique permet d’augmenter le volume des seins selon les souhaits de la patiente, à des fins esthétiques ou reconstructrices. Le choix des implants est défini non seulement par leur qualité, mais aussi par leur forme, taille, enveloppe et contenu.

Les différents types d’implants mammaires

Composés généralement de gel de silicone, les implants sont disponibles dans plusieurs tailles et dans différentes formes :

  • Forme ronde, plutôt bombée en haut
  • Forme anatomique, donnant un aspect plus naturel aux seins.

Ils sont également produits avec diverses enveloppes. La silicone élastique est la principale composante de l'enveloppe d’une prothèse mammaire. Sa surface peut être texturée, macro-texturée, micro-texturée ou lisse :

Enveloppe texturée

Compte tenu de sa rugosité, l'enveloppe texturée diminue le risque d’une éventuelle formation de coque autour de l'implant. Pour la prothèse de forme anatomique, on choisira essentiellement une surface texturée, cela permet d'éviter la rotation de la prothèse.

Enveloppe lisse

Ce type d’enveloppe permet d’avoir une consistance plus souple.

Pour choisir le type d’implant mammaire adapté à votre morphologie et répondant à vos souhaits, consultez Franck BENHAMOU, votre chirurgien esthétique à Paris.

Contenu d’un implant mammaire

Il est généralement rempli par du sérum physiologique (solution saline) ou du gel de silicone.

  • Bien que sa consistance soit moins naturelle, le sérum physiologique a l’avantage de pouvoir s’adapter facilement au volume recherché. De plus, il ne présente aucun risque pour la santé au cas où la prothèse venait à rompre. Le liquide salin peut en effet être absorbé facilement par le corps.
  • De leur côté, les implants pré-remplis en gel de silicone offrent une consistance plus naturelle. Ils paraissent vrais, à la vue comme au toucher. Et en cas de rupture, la viscosité du gel limite la propagation de silicone dans l'organisme. Son extraction sera alors facile et rapide.

Quelle taille choisir ?

Ces dernières années, les patientes aspirent à un volume d’implants toujours plus important. Les demandes sont passées de 250 ml à 350 ml en moyenne.

Ce volume doit cependant être choisi en fonction de la morphologie de la patiente, pour un résultat le plus naturel possible. En effet, plus le volume est important, moins le résultat sera naturel. Pour une augmentation du volume des seins, le chirurgien prend surtout en compte la profondeur du bonnet plutôt que le périmètre thoracique.

La meilleure solution est de consulter le chirurgien esthétique qui pourra vous indiquer la bonne taille de prothèse, selon :

  • votre carrure
  • votre taille
  • l’épaisseur de votre peau
  • la largeur de votre glande mammaire
  • la largeur de votre thorax.

Voie utilisée et position des prothèses

Les prothèses peuvent être insérées de 3 manières différentes. La voie utilisée dépendra de l’avis du chirurgien et de votre demande.

  • La voie axillaire, avec une incision de 3 à 4 cm dans le creux de l’aisselle
  • La voie aréolaire où l’incision est discrète. Cette dernière se fait généralement au bord inférieur de l’aréole
  • La voie mammaire. L’incision se trouve dans ce cas dans le sillon au-dessous du sein et la cicatrice est visible.

Différents emplacements sont également envisageables, avec chacun leurs avantages et leurs inconvénients :

En avant du muscle

Les avantages :

  • la mise en place est plus facile et le temps d’intervention est de ce fait réduit
  • la patiente ressent moins de douleur après l’opération
  • l’aspect est plus esthétique lorsque le sein est détendu et relâché.

Les inconvénients :

  • un résultat moins naturel, avec un effet de bombement au pôle supérieur du sein
  • chez les patients maigres, les contours de la prothèse peuvent être visibles, voire même perceptibles au toucher, car elle se retrouve juste sous la peau.

A l’arrière du muscle

Les avantages :

  • a partie supérieure est moins bombée, puisque la prothèse est pressée par le muscle pectoral à son pôle supérieur
  • les risques de coque sont faibles, car les contractions musculaires mobilisent les prothèses
  • les prothèses placées à l’arrière du muscle sont moins visibles et moins perceptibles, même chez les patientes maigres.

Les inconvénients :

  • l’opération peut durer plus longtemps
  • pendant les 8 à 10 jours suivant l’intervention, la patiente peut ressentir des douleurs
  • l’implant peut se déplacer si la patiente réalise trop d’efforts musculaires.

Consultez Franck Benhamou, chirurgien esthétique, pour vous aider à définir l’emplacement idéal pour vos implants. Vous pouvez prendre rendez-vous à son cabinet à Paris 16 en appelant le 01 58 05 11 26. Vous pouvez également le faire via le formulaire ci-dessous.

Pour tout savoir sur l’augmentation mammaire avec implants, consultez les articles ci-dessous :

Laisser un commentaire

Une erreur est apparu lors de l'envoie de votre commentaire
Erreur de validation. Veuillez vérifiez les champs obligatoire, le format de votre email et le recaptcha.
Le commentaire a été correctement envoyé ! Il est actuellement en cours de modération.

Uner erreur est apparu lors du chargement des commentaires

{{nbComments}} commentaires sur “Les prothèses mammaires”

Chargement des commentaires en cours...