01 58 05 11 26

Franck Benhamou, Chirurgien

Docteur en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique - Paris XVIème

Gynécomastie

Points essentiels sur la gynécomastie chez l’homme

La gynécomastie est le développement excessif des glandes mammaires chez l’homme, pouvant toucher un sein ou les deux. Il peut s’agir d’une pathologie congénitale, mais elle peut aussi être causée par :

  • la prise de certains médicaments ;
  • une maladie ;
  • ou une tumeur.

Traitements

La chirurgie esthétique de gynécomastie permet de réduire le volume glandulaire et fibro-adipeux en excès. Elle élimine les excédents de glande, de graisse ou de peau.

Selon le degré de gynécomastie, il peut y avoir 2 types de cicatrices.
  • Généralement, une lipoaspiration suffit pour traiter une gynécomastie, mais elle peut aussi être combinée à une incision hémi-aréolaire inférieure pour éliminer le noyau rétro-aréolaire.
  • Dans d’autres cas, l’incision est en forme de T inversé, associé à une incision aréolaire. Le chirurgien peut aussi décider d’effectuer une incision au niveau du sillon sous-mammaire et une incision aréolaire.
  • incision paupiere inférieur
  • incision paupiere supérieur
  • incision paupiere supérieur
  • Incision aréolaire gynécomastie
    Incision aréolaire
  • Incision en T inversé gynécomastie
    Incision en T inversé
  • Incision sous mammaire et aréolaire gynécomastie
    Incision sous mammaire et aréolaire

Avant l’opération

Avant l’opération proprement dite, le patient doit faire un bilan préopératoire. Celui-ci est parfois associé à un bilan hormonal, une échographie ou une mammographie.

Le patient devra également consulter le médecin anesthésiste deux jours avant l’intervention. Cette dernière est en effet réalisée sous anesthésie générale classique.

La gynécomastie proprement dite

Selon la nécessité d’une intervention complémentaire ou non, l’opération peut prendre 1 heure à 1 heure 30, et une journée d’hospitalisation est suffisante. Ce type de chirurgie n’engendre aucune douleur importante.

La lipoaspiration seule n’exige aucun drainage. Par contre, la mise en place d’un drain est nécessaire pour les cas de cicatrices en T et sous-mamelonnaire. Ce drain permet d’éliminer l’écoulement ou les secrétions du sang. Il est généralement laissé en place jusqu’au lendemain de l’opération.

Concernant les fils utilisés, ils seront retirés une à deux semaines après l’opération. Le premier pansement peut être remplacé par un corset après une journée de convalescence pour garantir une bonne contention. Les ecchymoses s’estompent normalement dans un délai de 1 à 2 semaines.

Les risques liés à l’intervention

Dans toute chirurgie esthétique, il peut y avoir des complications, liées à l’acte médical/anesthésique ou spécifiques à la gynécomastie. Les complications liées à l’anesthésie vous seront expliquées par le médecin anesthésiste dès la première consultation.

Les mesures de sécurité permettent dans la plupart des cas de réduire les risques graves, mais ne les suppriment pas complètement. Certains risques, comme l’embolie, la paralysie ou la septicémie, peuvent mettre en jeu le pronostic fonctionnel, voire le pronostic vital du patient.

Complications spécifiques à la gynécomastie

L’évolution défavorable des cicatrices est un des risques spécifiques liés à la gynécomastie.

A cause d’une réaction inflammatoire, la cicatrice s’épaissit et rougit durant les premiers mois. Ceci est normal et nécessite une période de douze à dix-huit mois pour se stabiliser.

Cependant, une évolution inhabituelle de la cicatrice doit être traitée si les boursoufflures vont au-delà d’un an. Il s’agit sûrement de cicatrices hypertrophiques ou de chéloïdes, et qui nécessite un traitement particulier.

A noter que les cicatrices s’estompent au fil du temps mais ne disparaissent pas complètement.

Précautions après l’intervention

Pour optimiser la guérison, le patient devra compter une semaine de convalescence. Les activités sportives ne doivent pas être reprises avant la cicatrisation totale. Pour le cas de l’incision en T par exemple, une période de convalescence d’environ un mois est recommandée.

Le rendu est immédiat mais le résultat définitif n’est appréciable qu’après 2 à 3 mois, période nécessaire pour que l’œdème diminue. Attention, la tenue du résultat dans le temps est liée directement aux variations de poids. Ces variations peuvent nécessiter un traitement particulier.

Gaine homme après gynécomastie

Photos avant/après

Pour avoir un aperçu des résultats possibles suite à ce type d’intervention, vous pouvez visualiser les photos des patients qui ont déjà subi une gynécomastie :

  • Photo avant - après gynécomastie homme
  • Photo avant - après gynécomastie
  • Photo avant - après liposaspiration homme
  • Photo avant - après gynécomsatie poitrine homme
  • Photo avant - après reduction poitrine homme

  Poursuivre vers la gallerie de la silhouette

Leurs témoignages sont également disponibles au cabinet du docteur Franck Benhamou, à Paris.

Gallerie photos avant après chirurgie esthétique

Laisser un commentaire

Une erreur est apparu lors de l'envoie de votre commentaire
Erreur de validation. Veuillez vérifiez les champs obligatoire, le format de votre email et le recaptcha.
Le commentaire a été correctement envoyé ! Il est actuellement en cours de modération.

Uner erreur est apparu lors du chargement des commentaires

{{nbComments}} commentaires sur “Gynécomastie”

Chargement des commentaires en cours...