01 58 05 11 26

Franck Benhamou, Chirurgien

Docteur en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique - Paris XVIème

Réduction mammaire

Réduction mammaire : tout ce que vous devez savoir

Les femmes ayant une hypertrophie mammaire en souffre au quotidien, au niveau esthétique mais également physique et pratique. Une trop grosse poitrine pose des problèmes pour s'habiller, pour dormir, faire du sport et engendre des problèmes de dos. Les patientes peuvent demander à leur chirurgien de diminuer le volume de leurs seins pour les adapter à leur silhouette. Elles ont dans ce cas recours à la réduction mammaire. L’opération vise à enlever le surplus de glande mammaire et/ou de graisse, remodeler le sein et replacer l'aréole.

Ce type d’opération présente un double avantage :

  • D’un côté, elle permet d’améliorer de façon significative la vie des patientes dont les seins sont trop volumineux;
  • De l’autre côté, elle réduit les douleurs dues au surpoids des seins. Ces douleurs peuvent se situer au niveau de la nuque, des épaules ou encore de la région dorsale. Elle permet également de corriger une asymétrie mammaire existante.

Comment se déroule une réduction mammaire ?

LA CONSULTATION

Lors du premier rendez vous de consultation, le chirurgien pourra vous dire si oui ou non vous rentrez dans un cas de chirurgie réparatrice prise en charge par la sécurité sociale, sans devoir faire d'entente préalable. Dans le cas contraire, il s'agira d'une intervention purement esthétique.

Cas d'une opération de chirurgie réparatrice

Pour la prise en charge d'une réduction mammaire, un courrier du médecin traitant, des photos de la poitrine, et éventuellement une échographie ou mammographie permettront de préparer le dossier. Dans ce cas de figure la sécurité sociale prend en charge les frais d'hospitalisation, le bilan pré opératoire et les prescriptions médicales et si besoin les pansements par une infirmière. Restera à la charge du patient ou de sa mutuelle le dépassement d'honoraire, s'il y en a un, pour le chirurgien et ou l'anesthésiste. Un arrêt de travail de travail pourra être fourni, qui est habituellement d'une quinzaine de jours.

Les codes de sécurité sociale sont les suivants :

QEMA013    Mastoplastie bilatérale de réduction

Indications :

  • hypertrophie mammaire caractérisée;
  • responsable de dorsalgies, retentissement psychologique;
  • justifiable par photographie préopératoire;
  • étayée par : taille, poids, âge de la patiente et taille du soutien gorge;
  • dont la résection prévue en préopératoire est d'au moins 300 g. par sein opéré.

QEMA012    Mastoplastie unilatérale de réduction

Indications :

  • asymétrie majeure nécessitant une compensation dans le soutien-gorge;
  • syndrome malformatif (sein tubéreux et syndrome de Poland);
  • symétrisation mammaire en cas de mastectomie partielle ou totale du sein controlatéral pour cancer.

Exemple de cas d'hypertrophie mammaire cas pris en charge par la sécurité sociale
Réduction mammaire exemple prise en charge sécurité sociale
Exemples de cas pris en charge par la sécurité sociale (hypertrophie mammaire)

Cas d'une opération de chirurgie esthétique

Dans ce deuxième cas, l'intervention est à la charge du patient.

Ensuite vous seront exposées toutes les informations relatives à l'acte chirurgical en lui même, aux procédures, aux risques et au résultat, à l'aide d'explications mais aussi de schéma et de photos avant après réduction mammaire. Cette intervention est possible des 18 ans mais dans certain cas pour les mineurs à partir de 17 ans elle peut être envisageable.

Des conseils d'hygiène diététique vous serons données en cas de surpoids, l’arrêt du tabac est très important au moins 2 semaine avant l intervention (aussi bien pour la cicatrisation que pour l'anesthésie générale), ainsi que l'arrêt de toute contraception orale dans certain cas.

Vous pourrez revenir en consultation autant de fois que vous le souhaitez avant de vous sentir prête à franchir le pas de l'opération.

LE DÉTAIL DE L'INTERVENTION

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale, elle dure entre 1 à 2 heures, avec une hospitalisation d’une à 2 nuits. Lors de l’intervention, le chirurgien plasticien remodèle le sein en enlevant le surplus de graisse, de glande mammaire ou de peau. Dans certains cas, il peut être nécessaire de remonter l’aréole pour la recentrer. La taille de l'aréole sera souvent diminuée

Une réduction mammaire est peu douloureuse, pendant et après l’intervention, de plus, les mouvements ne sont pas altérés. Elle peut donc être accompagnée d’une chirurgie complémentaire, comme une abdominoplastie ou une liposuccion. En effet, la patiente ne subira ainsi qu’une seule anesthésie générale (l'analyse du bilan sanguin sera nécessaire pour confirmer qu'une double intervention est possible).

Cicatrice

Il y a trois types de cicatrices possibles pour ce genre de chirurgie :

  • Cicatrice aréolaire complète (round-block);
  • Cicatrice en I (aréolaire avec une cicatrice verticale pure sous aréole);
  • Cicatrice en T inversé ou ancre marine (aréolaire + cicatrice verticale + cicatrice sous mammaire horizontale).

Quel que soit le type de cicatrices, elles s’estompent peu à peu avec le temps, en devenant plus fines et blanches (le plus souvent), jusqu’à être presque invisibles. C’est le chirurgien qui décide de la forme de cicatrice à adopter, en fonction de plusieurs critères.

Une fois l’intervention terminée, la patiente devra attendre 3 semaines pour cicatriser. Le résultat définitif sera, quant à lui, appréciable après 3 mois.

La technique opératoire consiste à réduire la glande et la graisse, remonter et diminuer l'aréole afin l'aréole soit toujours vascularisé il est réalisé un lambeau porte-mamelon le plus souvent.

  • Schéma incisions poitrine hypertrophie
    Incision pour hypertrophie
  • Schéma incisions seins hypertrophie en T
    Incision en T pour hypertrophie
  • Schéma chirurgie plastique réduction mammaire
    Dessin réalisé en pré-opératoire sur patiente réveillée
  • Schéma chirurgie esthétique réduction volume des seins
    Incision selon le dessin préétabli et découpe d'aréole de 4cm de diamètre
  • Schéma prothèses seins chirurgie plastique
    Desépidermisation de façon à pouvoir réaliser un lambeau d'aréole
  • Schéma implants mammaires
    Découpe du lambeau de l'aréole afin de replacer l'aréole à sa place définitive
  • Schéma réduction mammaire poitrine prothèse
    Remontée de l'aréole puis retrait de la glande et de la graisse
  • Schéma implants silicone réduction volume des seins
    Remodelage du sein pour de réaliser les sutures de la réduction mammaire
  • Schéma implants mammaires opération chirurgicale
    Suture de la cicatrice de réduction mammaire par des fils résorbables
  • Schéma incisions cicatrice aérolaire en t réduction mammaire
    Cicatrices en T inversé : cicatrices aréolaire complète, verticale et horizontale.
  • Schéma incisions cicatrice aérolaire en t chirurgie esthétique poitrine
    Cicatrices en T inversé avec remontée de l'aréole qui fera 4 cm de diamètre

Comme lors de tout acte chirurgical quelqu'il soit, il peut y avoir certaines complications qui peuvent être liées a l'acte médical ou à l'anesthésie, certaines sont spécifiques à une réduction mammaire.

Les avantages de la réduction mammaire

L’opération offre des avantages aussi bien esthétiques que psychologiques. Elle permet de :

  • Retrouver sa confiance en soi et sa féminité, grâce à une poitrine plus adéquate;
  • Perdre du poids (on peut perdre jusqu’à 6 kg après une réduction mammaire);
  • Ne plus ressentir les douleurs dues au surpoids des seins (dos, genoux, épaules);
  • Trouver plus facilement le sommeil;
  • Pratiquer de nouveau certains sports...

LES SUITES OPÉRATOIRES

Généralement, une réduction mammaire est peu douloureuse, voire pas du tout douloureuse. Un redon (drain) peut être laissé en plus 24 à 48h. Le pansement légèrement compressif est habituellement retiré le lendemain matin puis un soutien gorge de sport est a porter jour et nuit pendant un mois. Il persiste des bleus (ecchymoses) pendants 2 a 3 semaines. Les seins restent sous tension lié à l'œdème pendants un mois. Les fils utilisés sont des fils résorbables et aucun fils ne sera a retirer sauf s'ils persistent après 3 semaines . En cas de prise en charge u arrêt de travail de 14 jours vous sera prescrit.

Prix d'une réduction mammaire

Le prix d’une réduction mammaire dans un but esthétique est estimé entre 3800 et 5000 €. Ce prix comprend :

  • Les honoraires de votre chirurgien;
  • Les frais d’anesthésiste;
  • Le matériel médical;
  • Le bloc opératoire;
  • Les frais d’hospitalisation.

Prise en charge

Selon le type de réduction mammaire, l’intervention peut ou non être prise en charge par l’assurance maladie. Il faut donc bien différencier s’il s’agit d’une réduction mammaire réparatrice ou à but esthétique.

On parle de chirurgie réparatrice, donc prise en charge par la sécurité sociale, lorsque le chirurgien retire plus de 300 grammes sur chaque sein. Concrètement, 300 grammes correspondent à une diminution d’un ou 2 bonnets. Pour cette chirurgie mammaire réparatrice, le prix oscille entre 2800 et 4000€. (Cette somme correspond au dépassement d’honoraires non pris en charge par la sécurité sociale, pouvant être éventuellement pris en charge par votre mutuelle complémentaire intégralement ou partiellement).

Le prix d’une réduction mammaire dans un but esthétique est entre 3800 et 6000€.
Celui-ci comprend :

  • Les honoraires de votre chirurgien;
  • Les frais d’anesthésiste;
  • Le matériel médical;
  • Le bloc opératoire;
  • L'aide opératoire;
  • Les frais d’hospitalisation.

Photos avant/après

Pour avoir un aperçu des résultats possibles suite à ce type d’intervention, vous pouvez visualiser les photos des patientes qui ont déjà subi une réduction mammaire :

  • Photo avant - après chirurgie réduction mammaire
  • Photo avant - après chirurgie plastique réduction mammaire
  • Photo avant - après chirurgie esthétique réduction mammaire
  • Photo avant - après technique réduction mammaire
  • Photo avant - après opération chirurgicale réduction mammaire
  • Photo avant - après opération esthétique réduction mammaire
  • Photo avant - après opération plastique réduction mammaire
  • Photo avant - après opération réduction mammaire
  • Photo avant - après réduction mammaire
  • Photo avant - après chirurgie réduction volume des seins
  • Photo avant - après chirurgie plastique volume des seins
  • Photo avant - après chirurgie esthétique volume des seins
  • Photo avant - après technique volume des seins
  • Photo avant - après opération chirurgicale volume des seins
  • Photo avant - après opération esthétique volume des seins
  • Photo avant - après opération plastique volume des seins
  • Photo avant - après opération volume des seins
  • Photo avant - après chirurgie réduction volume poitrine
  • Photo avant - après chirurgie plastique volume poitrine
  • Photo avant - après chirurgie esthétique volume poitrine
  • Photo avant - après technique volume poitrine
  • Photo avant - après opération chirurgicale volume poitrine
  • Photo avant - après opération esthétique volume poitrine
  • Photo avant - après opération plastique volume poitrine
  • Photo avant - après opération volume poitrine

  Poursuivre vers la gallerie des poitrines

Leurs témoignages sont également disponibles au cabinet du docteur Franck Benhamou, à Paris.

Gallerie photos avant après chirurgie esthétique

Questions/Réponses

L’opération est-elle douloureuse ?

En général, une réduction mammaire n’entraîne aucune douleur majeure. Les seins sont souvent durs et gonflés durant les premiers jours, mais sans réelles douleurs. La patiente devra porter un soutien-gorge de contention et des pansements sur les cicatrices seront aussi prescrits.

Le résultat est appréciable immédiatement. Toutefois, le sein ne retrouve sa souplesse qu’au bout de plusieurs mois, idem pour la disparition totale de la cicatrice. Si la patiente constate un léger écoulement des cicatrices ou la formation de croûtes, elle ne doit pas paniquer, car ce phénomène est normal.

Est-ce que mes vergetures disparaîtront après cette intervention ?

Si les vergetures se trouvent sur la poitrine, notamment sur la partie cutanée à traiter, elles pourront disparaître ou diminuer. En effet, durant l’opération, le chirurgien retire la peau et la glande mammaire en excès.

A quel résultat s’attendre 10 ans après l’opération, voire plus ?

Les résultats sont prévus à moyen et long terme et sont stables au minimum pendant 20 ans. Cependant, il est difficile de prédire s’il y aura des prises de poids majeures qui risqueront de transformer le corps de la patiente. Par ailleurs, elle pourra toujours demander une reprise de l’opération si nécessaire.

Attention : La réduction mammaire ne doit pas être appliquée sur une patiente avant la fin de sa croissance. En effet, une récidive est possible si cette condition n’est pas respectée.

À quel âge effectuer une réduction des seins ?

Une réduction mammaire peut se faire à tout âge, du moment que la patiente est arrivée à la fin de sa croissance, entre 16 et 18 ans. Pour les jeunes filles, une prescription médicale est nécessaire, tandis qu’une autorisation parentale est requise pour les mineures.

Est-il préférable d’arrêt le travail après l’opération mammaire ?

La patiente peut reprendre son activité 3 jours après l’opération, à condition que l’activité en question ne soit pas trop « physique ». Les chirurgiens conseillent généralement une semaine de repos après une réduction mammaire. Par contre, la patiente ne pourra refaire du sport qu’après 3 mois post-opératoire, pour éviter d’altérer les cicatrices.

Note : Pour une intervention avec prise en charge de la sécurité sociale, le chirurgien fournit un arrêt de travail est fourni. Ce qui n’est pas le cas pour une réduction mammaire esthétique où il lui est impossible de le faire.

Puis-je fumer avant et après l’opération mammaire ?

La cigarette peut entraîner une nécrose des tissus, surtout si un repositionnement du mamelon a été effectué. Les chirurgiens préconisent à leurs patientes de ralentir considérablement le tabac ou même d’arrêter de fumer 1 mois avant et 1 mois après l’intervention.

Puis-je me doucher (ou me baigner) après l’opération de réduction mammaire ? Quand ?

La patiente peut prendre une douche dès le lendemain ou le surlendemain de l’intervention. Elle doit toutefois veiller à bien se sécher, délicatement. Elle doit également désinfecter les cicatrices avant de refaire les pansements. Les bains (en mer ou à la piscine) sont interdits durant les premières semaines post-opératoires, la patiente devra attendre la fin de la cicatrisation.

La sensibilité du mamelon après une réduction mammaire sera-t-elle altérée ?

Après l’opération, et surtout en cas de repositionnement du mamelon, il peut arriver une perte temporaire de sensibilité des mamelons. Ce phénomène peut aussi toucher le sein et pas seulement les mamelons. Toutefois, ce n’est que temporaire, le phénomène disparaît généralement en 1 mois, au même moment que les œdèmes, sauf dans de rares cas.

Puis-je envisager une réduction mammaire avant une grossesse ?

Oui, l’intervention est envisageable et il est même préférable d’effectuer une réduction mammaire avant une grossesse. En effet, la grossesse intensifie l’effet d’hypertrophie mammaire. Par ailleurs, il est plus pratique de réaliser l’opération lorsque la peau a encore une bonne qualité et une bonne capacité à se redraper facilement, pour réduire le temps de cicatrisation.

Puis-je envisager de diminuer ma poitrine après une grossesse ? Et quand ?

Après l’accouchement, il est conseillé d’attendre 6 mois à 1 an pour réaliser une réduction mammaire. Le résultat sera ainsi plus durable et plus convaincant.

Puis-je allaiter après une réduction mammaire ?

Il est tout d’abord nécessaire de préciser que l’allaitement n’est possible que si les terminaisons nerveuses sensitives et les canaux galactophores se sont reconstruits après l’intervention. Cette capacité de reconstruction dépend de chaque patiente.

L’allaitement reste donc possible, tout dépend du corps de la patiente, de la quantité de glande mammaire enlevée et si les canaux galactophores sont préservés. Par contre, il faudra considérer la période entre l’intervention et l’allaitement.

Il n’y a pas de contre-indication à l’allaitement suite à une réduction mammaire. Cependant, l’allaitement peut être plus difficile, surtout si la glande retirée est importante ou s’il y a eu une correction de ptôse majeure.

Le prix d’une augmentation mammaire dépend selon : le type d’implant utilisé, l’expérience du chirurgien, la qualité de la clinique et du bloc opératoire, etc. Notez que la qualité des prothèses utilisées et les compétences du chirurgien sont les garanties d’un résultat qui tient dans le temps. Bien choisis, ces facteurs diminuent également les risques d’infection.

Laisser un commentaire

Une erreur est apparu lors de l'envoie de votre commentaire
Erreur de validation. Veuillez vérifiez les champs obligatoire, le format de votre email et le recaptcha.
Le commentaire a été correctement envoyé ! Il est actuellement en cours de modération.

Uner erreur est apparu lors du chargement des commentaires

{{nbComments}} commentaires sur “Réduction mammaire”

Chargement des commentaires en cours...