01 58 05 11 26

Franck Benhamou, Chirurgien

Docteur en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique - Paris XVIème

Les risques liés à une réduction mammaire

Les risques liés à une réduction mammaire

Les femmes ayant recours à l’opération de réduction mammaire le font le plus souvent dans un cadre de chirurgie plastique, car leur poitrine les fait souffrir de par son volume (problèmes de dos, difficultés à pratiquer une activité sportive, à trouver une position pour dormir, etc.).
Cette intervention est très fréquente, mais comme tout geste chirurgical elle n’est pas sans risques, même si ceux-ci se produisent très rarement.

Les risques

Problèmes au niveau des cicatrices

Les cicatrices d’une réduction mammaire sont le plus souvent en forme de T inversé (ancre marine). De par leur taille, elles prennent un certain temps pour atteindre le terme de leur cicatrisation. Les cicatrices peuvent s'épaissir, s'étirer ou devenir hypertrophique chez certaines patientes. Des techniques (crèmes, massages, séances de laser…) permettent d’optimiser le résultat. Il arrive que les premières semaines, du liquide s’écoule des cicatrices. Il faut consulter votre chirurgien pour vérifier qu’il n’y ait pas d’infections. La plupart du temps cela est totalement bénin et normal qu’il y ait des écoulements. Il peut arriver que quelques points s’ouvrent pour laisser le liquide lymphatique couler.

Apparition d’un hématome

Un hématome peut survenir dans les jours qui suivent ou immédiatement après l’intervention. Parfois il se résorbera seul, parfois une reprise au bloc opératoire pour évacuer l’hématome sera nécessaire.

La nécrose des tissus

Il se peut qu’il puisse y avoir une nécrose de la cicatrice, nécrose de l’aréole ou une nécrose des tissus. Il est important de ne pas fumer pour limiter ce risque.

Risques liés à l'aréole du sein

En plus du risque de nécrose de l’aréole, le mamelon peut être sujet à un risque de perte de sensibilité. Cette sensibilité revient généralement après quelques mois, Il existe aussi un risque d’incapacité à allaiter si les canaux lactifères ont été touchés.

Perte de sensation au niveau de la poitrine

Les seins peuvent perdre de leur sensibilité après une réduction mammaire. Cela peut durer un certain temps, mais la sensibilité revient au fur et à mesure.

Asymétrie du résultat

Une légère asymétrie n'est pas inhabituelle après une réduction mammaire. Elle peut être une asymétrie du volume du sein, mais également de la place du mamelon sur la poitrine.

En cas de doutes ou de sensations anormales, il est conseillé de contacter son chirurgien pour pouvoir être prise en charge rapidement ou bénéficier des traitements adéquats.

 

Rédaction faite par le docteur Franck Benhamou.

Références scientifiques

 

Pour en savoir plus ... 

  • En savoir plus sur le docteur Dr Franck Benhamou.
  • .

    Laisser un commentaire

    Une erreur est apparu lors de l'envoie de votre commentaire
    Erreur de validation. Veuillez vérifiez les champs obligatoire, le format de votre email et le recaptcha.
    Le commentaire a été correctement envoyé ! Il est actuellement en cours de modération.

    Uner erreur est apparu lors du chargement des commentaires

    {{nbComments}} commentaires sur “Les risques liés à une réduction mammaire”

    Chargement des commentaires en cours...